Faire sens / Jean-Paul Sartre, L'existentialisme est un humanisme

Publié le par Martin Seller

Que penser sinon constater - que faire sinon avoir tort ? Faire ne doit pas signifier mais envoûter. Je fais comme je choisis - le choix a une signification - mais ce qui m'importe c'est de faire - pas de savoir faire. Les questions se posent après les actions. Qu'est-ce qu'au fond que faire ? C'est être attentif - choisir mais ne pas raconter. Etre une intuition - raconter par l'action - S'immiscer sans savoir mais pour savoir.
Faire n'est pas moral - faire c'est refaire une action - c'est prendre le sens et le lâcher autrepart. Faire c'est actionner le sens. Faire sens sans dénoter car faire n'a pas d'objet, c'est l'objet. Faire c'est l'auto-référence avec un nouveau visage. Faire ce n'est pas masquer mais démasquer encore et encore.
Pourquoi faire? Pour ne pas refaire mais pour parfaire. Ce qui se fait c'est le sens - ce qui se défait c'est la signification. Le sens c'est le pourquoi qui résonne. Faire est l'écho de ce pourquoi.
Comment faire? C'est un non sens - faire n'est pas une équation - c'est une inéquation - une inadéquation. Comment faire? Je ne sais pas - Pourquoi faire? pour le savoir.

M.S.

 


 

Un lien en rapport avec les questions évoquées ci-dessus

Jean-Paul Sartre, L'existentialisme est un humanisme

Jean-Paul Sartre, L'existentialisme est un humanisme (.doc)

Publié dans Textes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

voyance gratuite par telephone 23/09/2016 09:49

J’aime beaucoup ton article, je le trouve très bien écrit et structuré cela change car on a pas souvent l’occasion de voir ce genre d’article.

voyance par mail gratuite 08/06/2016 12:47

En voilà une bonne idée de futur article en effet On lit un peu tout et parfois son contraire sur le sujet !

Clovis Simard 10/10/2012 01:22

Voir mon blog(fermaton.over-blog.com)No.9- THÉORÈME SARTRE. - La liberté proposée ?

Jean Louis 22/07/2006 13:11

" Ce qui m'importe, c'est de faire" " Les questions se posent après les actions" "faire n'a pas d'objet, c'est l'objet" Agir pour agir ? Le faire se justifie de lui-même ? Mais d'où vient le faire ?
"Faire, c'est s'immiscer sans savoir"....Pourtant " le sens, c'est le pourquoi qui résonne" "faire est un écho de ce pourquoi" Sans savoir mais en écho du pourquoi, du sens ?

pericles 31/05/2006 17:36

ahhhh, ce texte me rappelle une douloureuse époque.... ( mon sujet de bac lol)

celà étant, j'apprécie beaucoup l'analyse que tu fais sur toutc e blog qui demande une réelle réflexion et un développement de soi !

@+